(URGENT) LCL - Rétractation banque après envoi offre prêt immo signée - conditions suspensives et PTZ

Frais bancaire, agios, commissions, rejet de chèque, fichage (FCC, FICP), épargne, placement, bourse, gestion de patrimoine, assurance-vie, informations, etc.

Modérateur : Super Modérateur

Avatar de l’utilisateur
Alixab
Loupiot
Loupiot
Messages : 1
Enregistré le : 18 déc. 2015, 22:05

(URGENT) LCL - Rétractation banque après envoi offre prêt immo signée - conditions suspensives et PTZ

Messagepar Alixab » 19 déc. 2015, 00:14

Bonsoir,

Je me permets de poster ce message car mon conjoint et moi sommes dans une situation délicate pour notre projet de construction de maison.

Nous avons signé le 26 juin dernier un compromis d'achat pour un terrain, avec condition suspensive pour notre prêt immobilier. La date limite de réception des offres a été fixée au 30 novembre et celle de la signature de l'acte authentique au 28 février.

Nous avons déposé un dossier de demande de prêt au LCL de Méru (60), auprès duquel nous n'étions pas clients.
Le 5 décembre, nous avons reçu l'offre définitive de prêts incluant un PTZ, que nous avons scannée et envoyée aux notaires (le notre + le notaire vendeur). La signature de l'acte authentique a donc été fixée au 22 décembre après confirmation orale de la banque que le délai serait suffisant pour débloquer les fonds.

Le 16 décembre, nous avons renvoyé l'offre signée par courrier simple et notre notaire a faxé un appel de fonds à l'agence LCL. Nous avons également pris RV au LCL pour le vendredi 18 afin d'ouvrir le compte en banque lié au prêt.

Aujourd'hui 18 décembre, à notre arrivée à la banque une conseillère (qui ne suit pas habituellement notre dossier) nous annonce qu'il y a un problème avec notre prêt et que nous ne pouvons ni ouvrir le compte, ni signer chez le notaire à la date prévue.
Hier 17 décembre, la directrice de l'agence de Méru aurait envoyé au service crédit LCL un fax demandant un retour de notre dossier à l'agence pour - je cite, "modification du nom de Monsieur, etc...". Le service crédit nous a indiqué par téléphone que de leur côté le dossier était validé et qu'il s'agissait bien d'une demande de l'agence.

Après vérification de l'offre de prêts, il y a effectivement une coquille dans le prénom de mon conjoint (Christian au lieu de Cristian).
Nous ne savons pas ce que signifie le "etc...": la personne en charge de notre dossier est actuellement absente et la directrice de l'agence est partie en congés sans laisser d'instructions. On a simplement pu nous dire qu'il y a eu des "problèmes dans le scan des documents" et qu'il faudrait probablement déposer à nouveau un dossier de demande de prêt.

Or nous bénéficions jusqu'à la fin de cette année seulement du PTZ et le délai pour que notre dossier soit validé en 2015 nous semble court, voire dépassé...

Les questions que nous nous posons:

- on nous a conseillé de rencontrer le directeur du "siège local" dès demain matin, ce que nous allons faire. Nous ne sommes pas sûrs cependant de la démarche à adopter:
** peut-on raisonnablement demander de passer tout de même le dossier malgré la coquille dans le prénom, sachant que dans sa demande de naturalisation (en cours d'étude) mon conjoint a demandé la transformation de son prénom en Christian?
** Si on nous le propose, doit-on accepter de signer un papier d' "annulation" de notre demande de prêt afin qu'une nouvelle demande sans erreur soit déposée rapidement ???

- comme nous avons transmis l'offre définitive de prêt aux notaires, la condition suspensive a dû être levée et sans justificatif valable nous sommes dans l'obligation de signer la vente dans 4 jours.
** Que faire donc si cette offre est finalement non valide ? Doit-on demander à la banque un justificatif de "refus" de prêt, ou un autre document à fournir aux notaires afin de reporter la date de signature?

- nous avons également deux demandes de prêt en cours d'étude dans d'autres banques. Si nous ne trouvons pas de solution avec le LCL,
** pourrions-nous envisager de demander à repousser la vente en attendant les réponses sur ces dossiers?
**Le délai d'obtention du prêt étant expiré, le vendeur pourrait-il se retourner contre nous si la vente devait être reportée ou annulée? Pourrait-on dans ce cas invoquer l'erreur de la banque?

Nous sommes un peu perdus et avons peur de faire des erreurs graves.
Merci par avance aux personnes qui ont pris le temps de lire ce message, et également à ceux qui pourraient nous conseiller.

Alexandra et Cristian

Retourner vers « Banque, Carte Bancaire et Placements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité