confinement..à ch..r

Vous souhaitez louer les services d'une enseigne, ou au contraire dénoncer un dysfonctionnement.
Si c'est dans le respect des règles du forum, c'est ici.

Modérateur : Super Modérateur

Avatar de l’utilisateur
alexdiyakuzas
Membre Compétent
Membre Compétent
Messages : 1029
Enregistré le : 15 nov. 2015, 16:05

Re: confinement..à ch..r

Messagepar alexdiyakuzas » 03 nov. 2020, 11:19

Mad94 a écrit :
03 nov. 2020, 06:19
alexdiyakuzas a écrit :L'hôpital avait fait une ordonnance avec et sans infirmier (des cachet a prendre ou des ampoules a perfusion)

Autrement-dit, et puisque vous avez choisi les soins infirmiers (perfusions), il était totalement inutile de se faire délivrer les comprimés par le pharmacien.
Les ampoules suffisaient ! C'est une simple question de bon sens.
Le responsable du gâchis ici, c'est toi :mrgreen:

alexdiyakuzas a écrit : L'infirmier a fait une prescription pour des seringues, de "l'eau" pour et les perf et tout un tas de truc ... dont en doublon des compresses, sparadraps ect déjà sur l'ordonnance de l'hopital

Là encore, en présence de 2 ordonnances pour des produits similaires (hôpital et infirmier), il était évident qu'il ne fallait n'en utiliser qu'une seule... à moins de vouloir se constituer des stocks ! :lol:
Le responsable, c'est donc encore toi.

alexdiyakuzas a écrit :Quoi qu'il en soit la facture aurait pu être nettement réduite si elle n'avais pas eu des traitement en double, du "matériel" en gros surnombre et des "petit rajouts" de facture de l'infirmier.


Comme tu le dis, la facture aurait pu être nettement réduite si tu avais fait preuve d'un minimum de jugeotte :?
Ni l'ordonnance de l'hôpital, ni celle de l'infirmier ne sont ici en cause.
D'ailleurs, avez-vous dit à cet infirmier que les compresses et autres petits matériels de soin vous avaient déjà été prescrits par l'hôpital ?

Pour conclure sur ce point, il me paraît donc utile de préciser, puisque tu sembles l'ignorer, qu'il est possible de ne pas se faire délivrer par son pharmacien des médicaments ou éléments de soins dont on n'a pas besoin (même si cela est noté sur une ordonnance). :mrgreen:

alexdiyakuzas a écrit :Total 1500 euros facturé pour grosso modo 20 passage de 5 minutes + déplacement

N'étant pas infirmière libérale et ignorant (tout comme toi) la nomenclature des soins qui ont été dispensés à ta compagne, je ne peux donc dire si cette facture était à 100% justifiée.
https://www.ameli.fr/sites/default/file ... t-2020.pdf

Néanmoins, l'histoire de la facturation "heures de nuit" me fait tiquer :
https://www.remplacement-ide-liberal.fr ... a-domicile

Bref, même s'il arrive que certains petits malins "profitent" du système, cela n'est absolument pas la cause des problèmes actuels, mais bien plutôt et depuis des dizaines d'années, d'un désengagement continuel de l'État vis à vis du Service Public :mrgreen:

Cordialement.
Il est peut être utile de préciser que c'est l'infirmier qui s'est chargé de la commande en pharmacie. Puisque certain "soins" ne pouvait être commandé que par un professionnel de santé. Il lui a donc été transmis les ordonnances comme demandées et il a effectué la "commande" en pharmacie. Je suis juste aller la récupérer avec la carte vital. Concernant SA prescription je n'ai même pas été informé du contenu, il l'a normalement faite en fonction de l'ordonnance transmise.
C'était effectivement une question de bon sens que de ne prendre que le nécessaire.
Mais concernant ma compagne, le chirurgien lui prescrit plusieurs antidouleur différent (pas a prendre ne même temps mais en fonction de la douleur). Mais il en ai donné pour 15 jours de chaque, donc parfois 7 ou 8 boites... pourquoi pas en donner une seule a renouveler au besoin si CE traitement est utile?
Exemple de l'Acupan. il lui avait été prescrit des ampoule injectable (donc pour perf ou en intramusculaire). Mais aussi possible de prendre l'ampoule sur un sucre, de l'eau ,ect (oral). Mais on li a quand même donné les "doses" pour l'ordonnance en perf infirmier et sans infirmier. L'infirmier comme le pharmacien ne pouvait il pas n'en donner qu'une.

Dernièrement, les soins infirmier quand elle les as choisis devait durer maximum 10 jours. Et les soins adapté a la douleur. sur la fin, l'infirmier ne branchait la perf le soir et la débranchait le matin. Et la journée elle prenait un traitement oral si besoin.

Donc oui nous avions fait preuve de jugeote en demandant au chirurgien quelle ordonnance il était préférable de suivre (et donc quel traitement récupérer). C'est pour ça que j'ai cité la réponse
"dans le doute prenez les deux en pharmacie. Vous verrez en fonction au besoin et du traitement que qui vous soulage le mieux"
N'y a t'il donc eu aucun problème que ce soit le chirurgien, infirmier et pharmacien? En tant que patiente elle n'a fait que suivre les consignes. Car comme vous le dites ni elle ni moi ne sommes des professionnel de santé. S'il nous dise de faire ainsi, on s'exécute.

Et je précise donc que non, il n'y a jamais eu de déplacement de "nuit" et qu'il y avait bien en plus des frais de déplacement facturé. Je ne me risquerais pas a désigner quel code acte il devait être indiqué, mais cela me semble tout de même chère payé 70 a 80 euros les 5 minutes pour changer une perf. J'ai du mal a faire le rapprochement entre ce tarif et le fait que les infirmiers sont sous payé.

Des petits malins qui en profite ce n'est pas juste certain c'est la majorité. Et je parle pas de ceux qui se gave au maximum, mais de tous ceux qui grapille un peu. Mais c'est normal c'est humain. Moi je n'arrive pas a voir le rapport entre désengagement de l'état d'un service public et surengagèrent de l'état dans la surveillance budgétaire. Soit l'état se désengage et il y a augmentation des dérives (mais ces dérives te paraisse si exceptionnel, qu'elle ne mérite pas d'être prise en considération) , soit l'état est est impliqué et effectivement des modifications sont effectuée (il peut y avoir des erreurs, mais il est pire d'être inactif).
lazarrus a écrit :Bonjour,

Et le paradoxe c'est que les dépenses de santé n'ont pas diminué au contraire elles augmentent : 2019 (+2,1 % après +1,6 % en 2018 et +1,7 % en 2017). Alors que l'on déshabille l'hôpital public depuis 15 ans. Ou est donc l'argent ?
L'augmentation de l'espérance de vie, de la population ET de la dépendance ne sont il pas aussi a prendre en compte dans l'augmentation des frais de santé? L'augmentation aussi du nombre de traitement pour les maladies longues.
Ou alors c'est considérer qu'une infime majorité de dirigeant gestionnaires sont payé des milliards d'euros de salaire annuel ?

Avatar de l’utilisateur
lazarrus
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur
Messages : 992
Enregistré le : 27 nov. 2015, 09:49

Re: confinement..à ch..r

Messagepar lazarrus » 03 nov. 2020, 11:36

alexdiyakuzas a écrit :
03 nov. 2020, 11:19
Ou alors c'est considérer qu'une infime majorité de dirigeant gestionnaires sont payé des milliards d'euros de salaire annuel ?
Pas seulement, tu peux ajouter :

Des dirigeants de l'APHP qui mène grand train : appartements de fonction spacieux , salaire mirobolant, alors qu'une infirmière vis dans une chambre de bonne à Paris grand max vu son salaire.

Des colloques et séminaires organisés dans des relais château à grand frais.

Une organisation administrative digne de l'armée mexicaine, non rationnalisé, redondante et inefficace.

Et j'en passe ...

Avatar de l’utilisateur
alexdiyakuzas
Membre Compétent
Membre Compétent
Messages : 1029
Enregistré le : 15 nov. 2015, 16:05

Re: confinement..à ch..r

Messagepar alexdiyakuzas » 03 nov. 2020, 17:02

lazarrus a écrit :
03 nov. 2020, 11:36
alexdiyakuzas a écrit :
03 nov. 2020, 11:19
Ou alors c'est considérer qu'une infime majorité de dirigeant gestionnaires sont payé des milliards d'euros de salaire annuel ?
Pas seulement, tu peux ajouter :

Des dirigeants de l'APHP qui mène grand train : appartements de fonction spacieux , salaire mirobolant, alors qu'une infirmière vis dans une chambre de bonne à Paris grand max vu son salaire.

Des colloques et séminaires organisés dans des relais château à grand frais.

Une organisation administrative digne de l'armée mexicaine, non rationnalisé, redondante et inefficace.

Et j'en passe ...
Il y a très certainement énormément de chose a améliorer. Mais est ce nouveau et spécifique aux dernières années? Ou plutôt un problème datant d'une époque ou l'on dépensait sans compter et qui se trouve être un privilège de certain qui est le plus dur a abandonner (il est toujours plus facile de demander aux autres de se serrer la ceinture que de le faire soit même). Mais au contraire j'ai tendance a penser que ce sont des pratiques de dépense public vouée a disparaitre et pas des pratique en plein essor.
Et la encore, cela représenterait des dizaines de milliards de dépense annuel en appartement et séminaire dans les iles... ce n'est pas juste un chiffre, cela commence a faire des sommes difficilement imaginable.

O'Taquet
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur
Messages : 462
Enregistré le : 14 mai 2019, 19:43

Re: confinement..à ch..r

Messagepar O'Taquet » 03 nov. 2020, 17:31

cela représenterait des dizaines de milliards de dépense annuel en appartement et séminaire dans les iles


Cela relève de la légende urbaine ...

Avatar de l’utilisateur
alexdiyakuzas
Membre Compétent
Membre Compétent
Messages : 1029
Enregistré le : 15 nov. 2015, 16:05

Re: confinement..à ch..r

Messagepar alexdiyakuzas » 03 nov. 2020, 21:39

C'est aussi mon avis.

Avatar de l’utilisateur
Mad94
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5015
Enregistré le : 22 nov. 2015, 08:12

Re: confinement..à ch..r

Messagepar Mad94 » 04 nov. 2020, 06:49

Bonjour,


Il me semble que le problème de base provient de l'époque où le Politique a décidé que l'Hôpital Public se devait d'être rentable (et ça ne date pas d'hier). :mrgreen:

D'où la création (ou augmentation continuelle) de postes d'administratifs chargés de mettre en place des mesures qui se sont traduites (entre autres) par des coupes sombres au niveau hospitalier (diminution du nombre de lits, fermetures de services et de structures hospitalières considérés comme non-rentables).
N'oublions pas non-plus que, dans la même logique comptable, nos soignants dans le Public sont les plus mal payés d'Europe, d'où une diminution constante des effectifs.

Bien-entendu, on ne parlera même pas du manque d'anticipation concernant le numerus-clausus resté tel quel depuis des décennies alors que la population vieillit et que le volume de soins augmente en proportion.
Sans compter le fait que les médecins en poste vieillissent aussi, prennent leur retraite et qu'il devient de plus en plus difficile au patient lambda de (re)trouver un médecin/spécialiste traitant...

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
alexdiyakuzas
Membre Compétent
Membre Compétent
Messages : 1029
Enregistré le : 15 nov. 2015, 16:05

Re: confinement..à ch..r

Messagepar alexdiyakuzas » 04 nov. 2020, 12:29

Non cela remonte presque loin que la création de sécu. Le soins n'a jamais été rentable et c'est un problème depuis sa création. Cela était déjà inquiétant fin des années 60.
https://www.europe1.fr/economie/70-ans- ... il-2525315
Penser le contraire c'est le classique nostalgique "c'était mieux avant".
Mais comme toujours du moment que l'argent coulait a flot (et dès que les caisse se remplissait un peu) on dépensait sans trop s'inquiéter. Mais aujourd'hui alors que les dettes ont dépassée le niveaux inquiétant, il devient indispensable de compter chaque sou dépensé. Et je pronostique que malgré tout, la dettes grandissant, les conditions ont de grandes chances de se dégrader encore.

Avatar de l’utilisateur
Mad94
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5015
Enregistré le : 22 nov. 2015, 08:12

Re: confinement..à ch..r

Messagepar Mad94 » 04 nov. 2020, 13:12

alexdiyakuzas a écrit :Le soins n'a jamais été rentable

Nous sommes d'accord sur ce point ! ;)
C'est bien pour cela que j'estime comme beaucoup que la Santé ne peut, ni surtout ne doit suivre une logique marchande.

Pour avoir une petite idée de l'usine à gaz qu'est devenu le Ministère : https://solidarites-sante.gouv.fr/minis ... -services/

Avatar de l’utilisateur
lazarrus
Membre Bienfaiteur
Membre Bienfaiteur
Messages : 992
Enregistré le : 27 nov. 2015, 09:49

Re: confinement..à ch..r

Messagepar lazarrus » 04 nov. 2020, 13:17

Mad94 a écrit :
04 nov. 2020, 13:12

Pour avoir une petite idée de l'usine à gaz qu'est devenu le Ministère : https://solidarites-sante.gouv.fr/minis ... -services/

Arf .. pas ça c'est une horreur ces trucs, quand tu vois tous les doublons qui existent entre les ministères, c'est juste une gabgie.
Aucune boite privée ne pourrait survivre à ce genre de gestion.

Les services techniques, les RH, le numérique, le juridique, ça peut pas être mutualisé tout ça ?

Avatar de l’utilisateur
TrophyMan900
Junior
Junior
Messages : 17
Enregistré le : 29 oct. 2020, 17:59

Re: confinement..à ch..r

Messagepar TrophyMan900 » 22 nov. 2020, 12:58

lazarrus a écrit :
04 nov. 2020, 13:17
Mad94 a écrit :
04 nov. 2020, 13:12

Pour avoir une petite idée de l'usine à gaz qu'est devenu le Ministère : https://solidarites-sante.gouv.fr/minis ... -services/

Arf .. pas ça c'est une horreur ces trucs, quand tu vois tous les doublons qui existent entre les ministères, c'est juste une gabgie.
Aucune boite privée ne pourrait survivre à ce genre de gestion.

Les services techniques, les RH, le numérique, le juridique, ça peut pas être mutualisé tout ça ?
La mutualisation, je l'ai connu quand j'étais militaire, ça coute un pognon fou et souvent ce n'était pas adapté. Mais bizarrement certains postes qui se retrouvait en double ou triple mais gérés par des officiers supérieurs n'était jamais concernés. Je pense que dans le civil c'est la même chose.

Si l'on veut faire des économies, c'est commencer par virer la plus grosse partie des cadres qui n'ont aucune fonction particulière mis a part de couter un pognon fou.je pense que l'on peut enlever au moins 50% si ce n'est pas plus de ces hauts fonctionnaires qui ne servent a rien.

Je vais donner un exemple: dans l'armée il y a avais un gérant du mess qui avait un budget et qui gérait lui même ces achats. Certains faisait des repas extraordinaires, d'autres de la (modéré) avec le même budget.
Puis nous sommes passé à la mutualisation pour les achats de nourritures pour toutes la France, les camions arrivaient parfois avec des produits manquants ou une qualité inférieur: aucune pénalité. Un mess commandait en urgence un produit pour combler l'erreur du fournisseur: une pénalité était payé au fournisseur car la commande ne respectait pas les délais.

Cela a duré 2 ans avant de revenir a l'ancien système, mais maintenant les repas sont fournit par des grandes société style Sodebo qui ne sont pas capable de gérer les aléas du métier de militaire.
L'intelligence c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.

Avatar de l’utilisateur
ixul
Vieux Briscard
Vieux Briscard
Messages : 490
Enregistré le : 15 déc. 2015, 11:54

Re: confinement..à ch..r

Messagepar ixul » 23 nov. 2020, 08:23

Je me trouve sur quel site ? Net-litiges ? Une association de défense du consommateur ? Ah bon. Cela ressemble à un site de jérémiades de personnes qui semblent savoir mieux que les autres (c'est toujours le cas, on a 50 millions d’experts) mais qui n'osent l'ouvrir ailleurs que sur internet. Mais qui ne se gênent pas d’étaler des "on dit", "j'ai lu" sans vraiment en vérifier la véracité...

Avatar de l’utilisateur
Mad94
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5015
Enregistré le : 22 nov. 2015, 08:12

Re: confinement..à ch..r

Messagepar Mad94 » 23 nov. 2020, 09:29

Bonjour à tous,

Prenant en compte la remarque d'ixul, je vais donc verrouiller ce sujet où chacun a pu s'exprimer s'il le souhaitait ;)

Cordialement.


Retourner vers « Coup de Coeur, Coup de Gueule »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités