Factures EDF faramineuses.

Section dédiée aux fournisseurs d'énergie : Electricité, Eau, Gaz.

Modérateur : Super Modérateur

Avatar de l’utilisateur
knockknock
Loupiot
Loupiot
Messages : 1
Enregistré le : 16 juin 2018, 09:25

Factures EDF faramineuses.

Messagepar knockknock » 16 juin 2018, 09:27

Bonjour à toutes et tous,

Mon témoignage vient aujourd'hui s'ajouter aux vôtres concernant les factures d'arriérés et les pratiques d'EDF.

J'ai reçu le 06 juin 2018 une première facture d'EDF dite de régularisation éditée le 28/05 pour un montant de 1919 euros, se basant sur ma consommation du 16/03/2015 au 30/11/2017. (avec un relevé compteur Enedis au 29/11/17)
J'ai reçu le 12 juin une 2 e facture éditée le 01/06 pour un montant de 700 euros, se basant sur ma consommation du 01/12/17 au 27/05/18 et me facturant mes mois d'abonnements du 16/03/15 jusqu'au 26/06/18.

Après avoir révoqué mon autorisation de prélèvement octroyée à EDF afin de me protéger au niveau bancaire (EDF prévoyait de me prélever les 2 sommes, soit plus de 2600 euros le 12 juin), j'ai aussi prévenu EDF par LAR de cette révocation et je me suis documentée et appris que suite à la Loi sur la Transition énergétique protège désormais le consommateur.
Je précise que je suis en prélèvements automatiques mensuels pour le gaz et l'électricité chez EDF, que mes compteurs sont accessibles sur la voie publique et que je n'ai jamais reçu de courrier d'EDF en recommandé ou simple pour l'électricité.

Je joins donc EDF via un formulaire en ligne en leur expliquant mon problème et leur demande d'étudier mon cas puisque je bénéficie de la protection de cette loi et ne suis pas du tout réfractaire au dialogue et à une solution amiable. Trois jours plus tard, je suis heureuse de constater qu'un conseiller EDF me téléphone aussi rapidement car la situation est très inconfortable psychologiquement. Je déchante rapidement car si le conseiller EDF est très aimable, j'ai vite le sentiment qu'il essaie de me "rouler dans la farine" : il me dit que je ne bénéficie pas de cette protection des 14 mois d'arriérés car Enedis leur a communiqué des relevés en 2016 et 2017 certes tardivement, trop tardivement pour émettre des factures de régularisation fin mai mais comme ces relevés existent je ne suis pas protégée par cette loi. Le raisonnement me semble bien incohérent puisque :
1) comment puis-je être tenue responsable de ces relevés de 2016 et 2017 si je n'en ai pas connaissance ? Je le rappelle je n'ai reçu aucun courrier, rien sur mon espace EDF en ligne... Le conseiller me dit que le fait que ces relevés aient été faits me rendent responsable légalement mais qu'EDF n'a simplement pas pu émettre de facture les reprenant fin mai 2016 et fin mai 2017 car ils ne les ont eu qu'en juin aux mêmes années...et que je dois donc payer :)
Face à son obstination téléphonique, je décide de pousser le raisonnement du conseiller un peu plus loin. et je lui demande :
2) Soit, ok, admettons juste votre raisonnement. Comment expliquez-vous alors que fin mai 2017, je n'ai pas reçu au moins une facture de régularisation sur la base du relevé Enedis transmis trop tard à EDF en juin 2016 ? Et là, grand blanc de l'autre côté du téléphone. et il finit par me répondre : "je ne sais pas du tout, je vais me plaindre à Enedis pour leur dire que c'est inadmissible de recevoir des relevés tardifs"...
Devant cette incohérence de raisonnement et cette mauvaise foi tout en sourire de la part du conseiller EDF, je laisse tomber et passe à autre chose en lui demandant :

Et pour moi alors ? Que va t-il se passer ? Je lui précise que je n'aime pas du tout ces situations, que je ne suis pas mauvais payeur et que je souhaite rapidement trouver une solution amiable.
Le conseiller EDF me répond que les prélèvements vont donc être rejetés et que je serai sans doute contactée d'ici 2 mois par un gestionnaire.

Inutile de vous dire que j'ai vraiment le sentiment d'avoir été prise pour une idiote par ce conseiller, qu'il y a vraiment une incohérence de raisonnement et une mauvaise foi évidente. En aucun cas je ne souhaite attendre et laisser pourrir la situation car c'est très inconfortable et il faut toujours essayer de régler les choses quand on est de bonne foi.

Donc, j'ai contacté le service consommateurs d'EDF en ligne et j'attends la réponse. Si je n'ai pas de réponse, je passerai à l'autre étape à savoir le médiateur EDF et pour finir le médiateur national.
Il faut juste que je vérifie une information : si les 14 mois d'arriérés courent à partir de la date d'émission de la facture ou le relevé de compteur car j'ai lu sur le Net les 2 cas. Si quelqu'un a une réponse ?

Merci.

Mais quelle galère ! Dire que je me croyais tranquille en prélèvements automatiques mensualisés...

Bon courage à celles et ceux qui ont ce genre de soucis...

Retourner vers « Energie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité